STANDARD DE LA RACE

STANDARD DE LA RACE DU BERGER BLANC SUISSE SC VOE

 

Aspect général :

 

A première vue, le berger blanc donne une impression de beauté et d’intelligence. C’est un chien puissant. Il repose fermement sur ses pattes et est musclé sans lourdeur, tout en proportion ; il forme un ensemble harmonieux et élégant. Malgré sa grande taille, ses mouvements sont souples et fiers. A travers son regard attentif et très vif, on remarque son application au travail. Une certaine réserve est tolérée, pour autant qu’elle ne s’accompagne pas d’agressivité. Il est fondamental que les caractéristiques du mâle et de la femelle soient bien définies et que l’on ne doive jamais sacrifier l’aptitude au travail au profit de la beauté.

 

Caractère et tempérament :

 

Intelligent, vif, vigilant, courageux, souple et sur de lui.

 

Tête et crâne :

 

Proportionnels par rapport à son corps, jamais trop lourds, trop fins ou trop longs et suffisamment larges entre ses oreilles.

Le front est légèrement bombé ; avec ou sans léger sillon médio-frontal.

Les joues ne doivent pas être proéminentes, mais plutôt légèrement arquées avec une mâchoire bien développée.

Vu du dessus, le crâne devient plus petit pour finir en un museau en forme d’angle sans stop trop prononcé.

Le rapport entre la longueur du crâne et le front est d’environ 1:1. La largeur du crâne doit être à peu près égale à sa longueur, un peu plus large pour un mâle, un peu plus étroit pour une femelle.

Le museau est marqué par des lèvres noires, lisses et parallèles. Le museau est droit, presque parallèle au front. Le museau ne doit être ni trop court, ni trop long, ni étroit, ni pointu, ni visiblement fragile.

 


Oreilles :

 

Les oreilles sont dressées et de grandeur moyenne, fermes au toucher, larges à la base. Elles sont bien droites et symétriques ; le pavillon est ouvert et tourné vers l’avant. Elles finissent en pointe (modérée). La hauteur est environ égale, ou légèrement supérieure, à la largeur de l’oreille à sa base.

Lorsque le chien est au repos ou en action, une oreille portée couchée ne constitue pas un défaut.

 

 

Yeux :

 

De grandeur moyenne, en amande, légèrement obliques et non proéminents, vifs et laissant paraître que le chien est sûr de lui et intelligent.

La couleur des yeux va de brun à brun foncé et il est préférable que le contour des yeux soit noir.

Les paupières doivent bien épouser le globe oculaire, sans jamais sembler former de bosses.

 

Denture :

 

La mâchoire est puissante, l’articulé en ciseaux. Les dents doivent être saines et solides. Une dentition complète est exigée (42 dents).

 

Cou :

 

Il est robuste, bien musclé, suffisamment long et sans laxité de la peau de la gorge. Il forme un angle d’environ 45 degrés avec le tronc ; plus grand quand il est agité et plus petit quand il se déplace à allure rapide.

 


Membres antérieurs :

 

Les omoplates sont longues et appuient en oblique sur le tronc (45 degrés).

Les pattes avant sont bien musclées et minces. Les avant-bras sont rectilignes du poignet au coude. Le poignet doit être fermé, souple et légèrement courbé. Le coude ne doit être ni trop large, ni trop étroit. La longueur des avant-bras doit être supérieure à la largeur de la poitrine.

 

Tronc :

 

Le tronc doit être solide, robuste et respecter les proportions du corps. La ligne dorsale est horizontale, le dos large, solide et bien musclé. La longueur qui va du sternum à la croupe doit être supérieure à la hauteur au garrot, selon un ratio de 12:10.

 

Poitrine :

 

La largeur de la poitrine doit mesurer environ 50% de la hauteur au garrot. La poitrine doit être bien musclée, sans être trop large. De profil, le sternum doit être bien visible avant l’épaule.

 

Pieds :

 

Les pieds sont arrondis ou ovales, avec des doigts arrondis, bien serrés et légèrement arqués. Les coussinets sont solides et élastiques. Les ongles sont robustes, courts et de couleur sombre. Les ergots doivent être retirés des membres postérieurs.

 

 

Côtes :

 

Les côtes doivent être longues et bien formées. Elles ne peuvent être ni plates, ni en tonneau ; ce qui laisse une certaine liberté de mouvement aux coudes lorsque l’animal se déplace. La poitrine doit être clairement orientée vers le bas et le sternum doit être à hauteur des coudes.

 

 

Dos :

 

Le dos est droit, horizontal, large et bien musclé. L’impression de longueur ne provient pas d’un dos qui est long, mais plutôt de la position et de la longueur de l’arrière-train vu de côté. Les reins, vus du dessus, sont larges, fortement développés et bien musclés. Il ne doit pas y avoir trop d’espace entre la dernière côte et la cuisse. La croupe, longue et légèrement inclinée, doit se fondre dans l’attache de la queue.

 

 

Membres postérieurs :

 

Les membres postérieurs sont puissants, larges et bien musclés ; ce qui permet une bonne propulsion vers l’avant de l’ensemble du corps. L’angulation doit être prononcée, sans exagération. Elle correspond à peu près à l'angulation des membres antérieurs, avec un jarret solide et robuste. De même, une angulation trop ouverte n'est pas souhaitée.

 

Queue :

 

Queue touffue atteignant au minimum le jarret et tombant, idéalement, jusqu’au métatarse. Au repos, la queue est pendante, légèrement courbée (comme un sabre). En action, la queue monte, mais de préférence jamais au-delà du niveau de la ligne dorsale.

 

 

Allures :

 

La démarche et l’allure sont des éléments importants chez le berger blanc.

La démarche doit être souple, élastique, sans effort apparent, régulière, avec des foulées de grande amplitude dues aux poussées arrières ; le tout constituant une démarche fluide.

Les pas suivent un schéma diagonal ; la patte avant et la patte arrière opposée se déplaçant en même temps.

Les postérieurs peuvent s’engager vers l’avant sous le corps et les antérieurs couvrir un terrain égal sans oscillation visible au niveau de la ligne dorsale.

 

 

Robe :

 

Sont autorisées aussi bien les robes à poils courts qu’à poils longs.

 

Robe à poils courts : le poil est dense et bien couché avec un sous-poil couvert d’un poil de couverture dur, solide et droit. La tête, le museau, les oreilles, ainsi que la face antérieure des membres ont un poil court et droit. La robe du cou est un peu plus fournie, comme celle des membres postérieurs. Une robe légèrement ondulée et dure est autorisée.

 

Robe à poils longs : le poil est long et double, dense et serré avec un sous-poil plutôt doux, presque laineux. La tête, le museau, les oreilles, ainsi que la face antérieure des membres ont un poil court et droit. La robe du cou atteint la poitrine. Le poil sur les membres postérieurs jusqu’au jarret est plus long et forme une sorte de pantalon serré.

 

Couleur :

 

La couleur est blanche.

 

Taille :

 

Le berger blanc doit toujours donner l’impression d’être plus long que haut.

Mâle : taille idéale entre 60 en 65 cm.

Femelle : taille idéale entre 55 et 60 cm.

 

Testicules :

 

Les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

 

 

DEFAUTS GRAVES, la meilleure note possible pour les chiens ayant ces défauts est TRES BIEN :

 

Oreilles trop grandes, dressées sans fermeté ou mal positionnées ;

Absence de 1 PM1 ;

Pieds de lièvre ou pieds obliques ;

Ligne dorsale légèrement déclive ;

Dos faible, peu musclé, arqué ou relâché ;

Postérieurs courts, fortement de travers ou plats ;

Queue trop courte ;

Queue en crochet ;

Chien hors norme : constitution physique disproportionnée, apparence disgracieuse, au carré (trop court) ;

Sérieuse faiblesse de tout le corps ;

Mâle adulte qui mesure moins de 60 cm ou plus de 65 cm au garrot et qui, de ce fait, ne tombe pas sous les défauts éliminatoires ;

Femelle adulte qui mesure moins de 55 cm ou plus de 60 cm au garrot et qui, de ce fait, ne tombe pas sous les défauts éliminatoires ;

Caractéristiques propres à la femelle ou au mâle insuffisamment prononcées ;

Couleur clairement distincte (coloration jaunâtre ou fauve) sur la pointe des oreilles, le dos ou la partie supérieure de la queue.

 

DEFAUTS ELIMINATOIRES :

Un ou deux yeux bleus ;

Oreille (au repos) à moitié dressée ou pendante ;

Chien adulte avec une mâchoire supérieure ou inférieure proéminente ;

Tous les défauts de denture autres que l’absence de 1 PM1;

Dos fortement en pente, voire cassé ;

Queue retombante ou portée sur le dos ;

Queue inexistante ;

Queue en tire-bouchon ;

Démarche disgracieuse vue de face, de profil et de l’arrière ;

Absence de sous-poil ;

Albinisme ;

Sérieux défaut de pigmentation ;

Mâle adulte qui mesure moins de 58 cm ou plus de 67 cm au garrot ;

Femelle adulte qui mesure moins de 53 cm ou plus de 62 cm au garrot ;

Caractère anxieux ou agressif. Chiens faibles de caractère, mordeurs ou nerveusement peu équilibrés ;

Monorchidie et cryptorchidie ou testicules développés de manière clairement inégale ;

Chiens affectés de malformations ;

Chiens nés de croisement avec n’importe quelle autre race.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/11/2015